Du gamin d'istanbul au fédaï d'ourmia

Auteur : Onnig Avedissian
ISBN : 978 2 919131 006
Prix : 24,90€
Livraison 0,01€
En stock


Pour payer par chèque envoyez votre règlement à :
Editions Thaddée
2 rue Casimir Delavigne, 75006, Paris
avec une note détaillant les articles désirés.

Vous souhaitez avoir une dédicace?

Envoyez les noms des bénéficiaires à : contact@editionsthaddee.com
     Ce témoignage rare, qui fait revivre une époque et un espace géographique méconnus, les confins orientaux de l'Empire ottoman au début du xxe siècle, se lit comme un roman. Il fait étrangement penser à un anti-western à l'orientale, dans la veine du Little Big Man d'Arthur Penn, immortalisé par Dustin Hoffman, avec tous les in¬grédients de ce genre : chevauchées, loi des armes, guer¬res tribales, choc de civilisations, paysages enchanteurs, passions... Un spectre surgit dans cette mêlée, qui dicte, au prix de sacrifices humains inouïs, le destin des hom¬mes et des peuples : l'émergence de l'ère industrielle et des Etats-nations.
     L'Histoire accouche d'un monstre, le premier génocide du xxe siècle dont les Arméniens sont victimes. Sur leurs cadavres, Mustafa Kemal érige la Turquie moderne qui oppose à l'Empire otto¬man multi-ethnique le modèle d'un Etat-nation dont les minorités sont exclues, quand elles ne sont pas passées au fil de l'épée.
     Au terme de ses incroyables tribulations, Onnig Avédissian, combattant de la Fédération révolutionnaire arménienne, trouve refuge en France. Il parvient à écrire, quelques années avant de mourir, en 1933, l'itinéraire de sa vie, de sa jeunesse à Istanbul jusqu'à son exil en France, en passant par ses années de combat, principalement en Persarménie, aux côtés des réfugiés de Van et des Assyriens. Son précieux manuscrit, le seul objet qui lui a survécu avec un almanach, a été découvert par son petit-fils fin 2001.

Partager


REVUE DE PRESSE :

- 04/2010 Livres Hebdo n°815 (format pdf)
- 05/2010 France Arménie n°362 (format jpg)