Oser et brÛler



Auteur : Gildard Guillaume
ISBN : 978 2919131266
Prix : 20,00€
Format : 14x21cm, 350 pages
Livraison 0,01€
En stock


Pour payer par chèque envoyez votre règlement à :
Editions Thaddée
2 rue Casimir Delavigne, 75006, Paris
avec une note détaillant les articles désirés.

Après la disparition tragique d’une femme passionnément aimée, l’homme d’armes Auguste de Sallmard devient moine, puis abbé, en 1788, de la riche abbaye de Sept-Fons. Il fréquente alors Louis XVI, la reine Marie-Antoinette, le duc de Penthièvre, la duchesse de Chartres et la princesse de Lamballe. Arrive la Révolution, qui n’épargne pas l’abbaye. Après quelques errements, l’abbé Bernard s’engage en 1792 dans les hussards de la République, sous un faux nom. Il participe à des campagnes pendant deux années puis obtient son congé et regagne son Dauphiné natal. Il écrit alors une autobiographie, malheureusement disparue. En 1800, il adresse au Premier Consul une demande d’emploi, qui reste sans réponse. Il récidive immédiatement après la proclamation de l’Empire sans plus de succès. Suivent alors des années dont on ne sait rien. En 1816, il fait publier un livre ésotérique sur la fin du monde. Il meurt en 1823, dans une mansarde du centre de Paris.À l’heure où l’on commémore la bataille de Waterloo et la chute de Napoléon, ce roman d’authentiques aventures porte un regard tout à la fois lucide et généreux sur le passage douloureux du XVIIIe au XIXe siècle.

Gildard Guillaume, avocat honoraire et historien, est l’auteur de plusieurs ro-mans et essais historiques, notamment « La sentinelle de Cabrera » (Fayard, 2005), « Terreur blanche » (Fayard, 2006), «Qu’un sang impur...», (Albin Michel, 2010), « La berline. Le retour de Varennes » (Éditions de la Bisquine, 2014). Administrateur de l’Institut Napoléon, il publie des articles dans des revues spécialisées.



Partager


REVUE DE PRESSE :


- 10/2016 Revue de l'Institut Napoléon n°213-2016-II (format jpg)